XIVème dimanche du Temps ordinaire

Publié le par VexillumRegis

Dominica XIV per annum
14ème dimanche du Temps ordinaire (A)



La collecte

Deus, qui in Fílii tui humilitáte iacéntem mundum erexísti, fidélibus tuis sanctam concéde lætítiam, ut, quos eripuísti a servitúte peccáti, gáudiis fácias pérfrui sempitérnis.

[Traduction Dom HALA] O Dieu, toi qui a relevé le monde déchu par l’abaissement de ton Fils, accorde à tes fidèles la sainte joie, afin de faire jouir du bonheur éternel ceux que tu as délivrés de l’esclavage du péché.


« Ancienne collecte du 2ème dimanche après Pâques, mais remaniée. [...] On peut noter deux variantes par rapport au texte original. La joie est ici qualifiée de ‘sainte’, alors que dans l’ancien Missel romain, elle était ‘éternelle’ - ‘perpetua’ -, mais rien de tout cela dans la version primitive. La deuxième variante, ‘l’esclavage du péché’, remplace ‘les dangers d’une mort éternelle’ - ‘perpetuae mortis... casibus’. Dans le Missel romain actuel, on utilise également cette prière les lundis après les 2, 4 et 6èmes dimanches du Temps pascal. » (Dom HALA, pp. 74-75)

 


La Super Oblata

Oblátio nos, Dómine, tuo nómini dicáta puríficet, et de die in diem ad cæléstis vitæ tránsferat actiónem.

[Traduction Dom LEFEBVRE] Que cette offrande qui va vous être consacrée nous purifie, Seigneur, et de jour en jour nous hausse à la pratique d’une vie toute céleste.


Secrète du 2ème dimanche après la Pentecôte dans le MR62.

 


La postcommunion

Tantis, Dómine, repléti munéribus, præsta, quǽsumus, ut et salutária dona capiámus, et a tua numquam laude cessémus.

[Traduction Dom LEFEBVRE] Comblés de tels dons, Seigneur, puissions-nous y puiser des grâces de salut et ne jamais cesser de chanter vos louanges.


Postcommunion du 1er dimanche après la Pentecôte dans le MR62.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article