IXème dimanche du Temps ordinaire

Publié le par VexillumRegis

Dominica IX per annum
9ème dimanche du Temps ordinaire (A)



La collecte

Deus, cuius providéntia in sui dispositióne non fállitur, te súpplices exorámus, ut nóxia cuncta submóveas, et ómnia nobis profutúra concédas.

[Traduction Dom HALA] O Dieu, dont la providence ne se trompe jamais en ses desseins, nous te prions humblement d’écarter toute nuisance, et de nous accorder toutes choses utiles.

Cette oraison est employée au septième dimanche après la Pentecôte dans le MR62.


La Super Oblata

In tua pietáte confidéntes, Dómine, cum munéribus ad altária veneránda concúrrimus, ut, tua purificánte nos grátia, iísdem quibus famulámur mystériis emundémur.

Confiants en votre bonté, Seigneur, nous nous rassemblons à votre autel vénérable avec nos offrandes, afin que, purifiés par votre grâce, nous vous servions par le même Mystère par lequel nous sommes lavés de nos péchés.

Cette oraison amalgame deux prières du Veronense :

Ver 1261 [cum muneribus ad altaria ueneranda concurrimus]
Ver 146 [ut purificante nos gratia tua hisdem quibus famulamur mysteriis emundemur]



La postcommunion

Rege nos Spíritu tuo, quǽsumus, Dómine, quos pascis Fílii tui Córpore et Sánguine, ut te, non solum verbo neque lingua, sed ópere et veritáte confiténtes, intráre mereámur in regnum cælórum.

Guidez-nous par votre Esprit, Seigneur, nous vous prions, vous qui nous donnez en nourriture le Corps et le Sang de votre Fils, afin que, en confessant [votre Nom] non pas seulement par des paroles, mais aussi par nos actes et en vérité, nous méritions d’entrer dans le Royaume des cieux.

L'origine de cette oraison n'a pu être déterminée.

Commenter cet article